Vins des Cévennes

Œnologue de formation, je me sers de mes connaissances et de mon expérience pour élaborer une gamme de vins d’assemblages en blanc, rosé et rouge dans la dénomination IGP Cévennes. Elle est commercialisée en bouteilles sous la marque Quartier Lander. Ces vins de territoire ont un caractère original et bien marqué, avec une bonne intensité aromatique et beaucoup de souplesse.

Proposant par ailleurs des prestations de conseil et appui technique en œnologie, j’accompagne le Domaine Terres d’Hachène depuis plusieurs années aussi bien techniquement que commercialement. Découvrez ces vins de terroir en IGP Cévennes et AOP Duché d’Uzès  !

> La gamme Quartier Lander : des vins de territoire

Les vins, achetés en vrac, proviennent de vignerons cévenols avec qui je travaille en étroite collaboration.

J’apporte mon expérience depuis la maturation des raisins jusqu’aux premiers soutirages, avec une attention particulière lors des fermentations. Je connais ainsi intimement les qualités des cuvées que je sélectionne pour mes assemblages. Je les valorise en conséquence auprès des producteurs afin de créer un partenariat profitable et durable.

Une fois les assemblages réalisés, j’effectue un travail d’élevage bien précis de quelques mois ; l’objectif est d’amener les vins à leur optimum qualitatif lors de la mise en bouteille, réalisée elle aussi avec beaucoup de soins.

Une micro-oxygénation passive associée à un apport maîtrisé de bois vont me permettre d’arriver à un très bel équilibre aromatique et gustatif.

> Le Domaine Terres d’Hachène : des vins de terroir

Ce domaine est certifié en Agriculture Biologique depuis 2017 ; mais les vignes ont toujours été travaillées dans cet esprit de respect de l’environnement, sans aucun produit de synthèse.

Je travaille les raisins en utilisant le moins d’intrants possible, afin de laisser s’exprimer au mieux ses terroirs exceptionnels. Chaque parcelle est vinifiée séparément en fonction de son potentiel qualitatif, en choisissant :
– de vendanger manuellement ou à la machine,
– de laisser les levures se développer naturellement ou d’en rajouter,
– d’extraire plus ou moins (mais toujours en douceur !),
– de laisser macérer ou non,
– d’élever en barrique ou en cuve…
Enfin, certaines parcelles sont associées à d’autres afin de réaliser les meilleurs assemblages possibles, juste avant la mise en bouteille.